L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Eddalia : Les microcrédits de l’ANGEM ont donné des résultats positifs

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a estimé, lundi, à Aîn Temouchent, que le dispositif du micro-crédit mis en place par l’ANGEM a donné des résultats positifs, assurant que l’Etat poursuivra son soutien à ce dispositif et accompagnera les porteurs de projets.


La ministre, en visite dans la wilaya d’Aïn Temouchent, en inspectant un projet-pilote de fabrication de barques, initié, dans la commune de Sidi Safi, par un bénéficiaire de ce dispositif, a estimé que ce projet reflète l’efficacité du micro-crédit mis en place par l’ANGEM et l’Etat est disposé à soutenir ce dispositif et à accompagner les porteurs de projets.

Mme Eddalia a rappelé que l’ANGEM dispose d’un portail numérique qui permet aux bénéficiaires de ce dispositif de se faire connaître à l’échelle nationale, de présenter leurs produits et services, ajoutant que l’Agence propose également d’autres dispositifs de soutien et d’accompagnement permettant d’agrandir et d’élargir les projets d’investissements réussis.

Selon les données fournies sur place, la wilaya d’Aïn Temouchent, par le biais de l’ANGEM, a enregistré le lancement de 1.200 projets pour un coût de 101 millions DA et ce, depuis le lancement du dispositif du micro-crédit. L’Agence a également assuré 400 formations spécialisées aux porteurs de projets.

Pour l’année en cours, la wilaya a bénéficié d’une enveloppe de 943, 73 millions DA en plus d’un programme complémentaire de 177 millions DA dans le cadre des activités de l’agence de développement social (ADS).

Par ailleurs, la ministre a visité, à la maison de la culture du chef-lieu de wilaya, une exposition de produits réalisés par le mouvement associatif. Elle a aussi inspecté des stands dédiés aux projets réussis et financés dans le cadre du micro-crédit.

Elle a saisi cette opportunité pour réaffirmer le soutien de l’Etat à ce dispositif et sa détermination à accompagner les projets d’investissements réussis, créateurs de richesses et d’emplois.

Dans la commune de Beni-Saf, Mme Eddalia s’est rendu à l’établissement de l’enfance assistée où elle a insisté sur la nécessité d’une meilleure prise en charge de cette frange et de garantir tous les conditions nécessaires au profit de ces enfants.

Au centre des personnes âgées de la même ville, la ministre a demandé à ce que les pensionnaires vivent dans de bonnes conditions, dans le respect et la dignité.

 

 

 

 

APS