L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Préparation de 200 jeunes managers à la "performance et l’excellence" pour diriger Sonatrach à l'avenir

Le Groupe pétrolier national vise, à travers sa stratégie à l’horizon 2030 (SH 2030), la formation et la préparation de 200 managers sur la base de la "performance et l'excellence pour diriger l'avenir de Sonatrach", a affirmé, mercredi à Annaba, le Président-directeur général (PDG) de Sonatrach, Adelmoumen Ould kaddour.


"Le Groupe Sonatrach place l’élément humain au cœur de sa stratégie pour développer ses activités et atteindre la performance", a précisé Ould Kaddour lors d’une conférence, animée dans un hôtel de la ville, et portant sur la SH 2030, en marge d'une visite à l'Entreprise Fertial Annaba.

Le premier responsable du Groupe Sonatrach a relevé, à ce titre, que les 200 jeunes managers "seront formés conformément aux normes internationales dans les domaines de la gestion et du mangement pour se mettre au diapason du progrès, notamment dans les  dans les spécialités gestion et leadership adoptés par les grandes entreprises stratégiques".

"Huit (8) vice-présidences ont été déjà créées dans le cadre de cette stratégie et visent à mieux dispatcher les missions de l’entreprise et valoriser le fonctionnement du Groupe", a relevé le même responsable, attestant de sa "confiance en les compétences de Sonatrach".

M. Ould Kaddour a rappelé que le Groupe Sonatrach a enregistré, au cours des huit dernières années, la perte de près de 16 000 cadres et fonctionnaires spécialisés dans les activités liées aux hydrocarbures, soulignant que "le moment était venu pour arrêter cette hémorragie" à travers, a-t-il appuyé, "des mesures et des dispositions devant assurer la stabilité de la ressource humaine et lui permettre de prendre des initiatives et de prouver sa compétence dans les domaines de la gestion et la prospection".

"Sonatrach ambitionne de placer, à travers la SH 2030, le groupe pétrolier national parmi les cinq meilleures compagnies pétrolières au monde (TOP 5)" (Ould kaddour)

Adelmoumen Ould kaddour a également souligné qu’en plus de mettre le paquet sur la ressource humaine, la stratégie de développement et de modernisation de Sonatrach accorde également une "priorité absolue" aux activités de transformation,  mettant en avant le projet intégré de transformation du phosphate et du gaz naturel de Souk Ahras, dont le lancement du chantier, a-t-il soutenu, "sera annoncé d’ici la fin de l’année en cours".

Rappelant qu’un investissement de l’ordre de cinq (5) milliards de dollars avait été alloué au projet de transformation du phosphate et du gaz naturel, le même responsable a indiqué que ce projet permettra, une fois concrétisé, l’exportation pour 1,9 milliard de dollars d’engrais phosphatés.

Le PDG de Sonatrach a appelé tous les travailleurs du groupe et ses différents partenaires à "accompagner cette démarche ambitieuse pour le développement de Sonatrach et la réhabilitation de sa position sur le marché international".

Cette démarche ambitieuse, a-t-il souligné, "assurera au Groupe un bond qualitatif", notamment dans les activités liées à la formation, à la promotion des activités de transformation, celles de la prospection et la valorisation des richesses.

Au cours de cette conférence à laquelle ont pris part des représentants des médias nationaux et des cadres dirigeants de Sonatrach (Fertial et Asmidal), le projet intégré de transformation du phosphate et du gaz naturel qui concernera les wilayas de Souk  Ahras, Annaba et Skikda a été présenté.

Ce projet, dont une partie sera domiciliée à Hadjar Essoud à Skikda, englobe également des projets liés au transport ferroviaire et d’autres au dessalement et l’exploitation de l’eau de mer, ainsi qu'à l’extension du port d’Annaba, a-t-on noté.

Au cours de cette rencontre, il a été souligné que la stratégie de Sonatrach à l’horizon 2030 (SH 2030) présentée, vise à réaliser la performance et à assurer l’excellence, en plus de doubler le volume d’explorations et de combler le déficit lié à la gestion à court et moyen termes.

La SH 2030 ambitionne également d’assurer une couverture à hauteur de 88% de l’énergie alternative et l’investissement dans la ressource humaine à travers la formation à distance (E-learning), en plus de la création "d'un patrimoine de connaissances interne" à travers une banque de données et de connaissances liées à la gestion interne des activités de Sonatrach et partagée entre les membres du Groupe, a-t-on indiqué.

En marge de cette rencontre, le PDG du Groupe Sonatrach a inspecté les installations de l’entreprise Fertial dans  la commune d'El-Bouni et le siège du groupement industriel des engrais phytosanitaires (ASMIDAl) à Annaba.

 

 

 

 

APS