L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Les walis appelés à assumer un plus grand rôle dans la vie économique

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi a affirmé, mercredi à Alger, que les walis étaient appelés à assumer un plus grand rôle dans la vie économique notamment dans la facilitation des flux des investissements locaux et l'accompagnement des porteurs de projets.


"Outre ses missions en matière de gestion de son territoire, la wilaya est appelée, aujourd'hui et plus que jamais, à assumer un rôle vital dans la vie économique au sein des directions de wilayas, en étant à l'écoute des préoccupations des opérateurs publics et privés et à travers la levée des obstacles qui entravent leurs projets, dont l'obtention du foncier, des crédits bancaires et des mécanismes de mise à niveau technique et de gestion", a précisé M. Yousfi dans une allocution lue durant la réunion gouvernement-walis. 

Consacrer la décentralisation est devenu "une condition sine qua non" pour concrétiser les objectifs de développement durable (ODD) et garantir un développement économique cohérent et équilibré entre les différentes instances du pays, a estimé le ministre.

Dans ce contexte, il a souligné que le développement des territoires relevait directement des "responsabilités des walis", avec l'appui des représentants des administrations centrales au niveau local.

Il a appelé les wilayas à entreprendre des initiatives à même d'attirer les investissements vers leurs territoires, en mettant en exergue et en valorisant leurs ressources, leurs moyens et leurs spécificités dans les différentes filières industrielles et minières.

En revanche, M. Yousfi a réitéré l’engagement de son département ministériel à oeuvrer à l’élargissement de la participation dans la réalisation des objectifs du développement économique local, à travers l’amélioration de l’environnement de l’entreprise, par l’allègement et la simplification des procédures administratives, la lutte contre la bureaucratie, la facilitation de l’accès au foncier industriel et le soutien des investissements via les guichets uniques de l’Agence nationale du développement de l’investissement (ANDI). 

Il a rappelé, à cet égard, que le code d’investissement prévoyait l'ouverture de quatre centres au sein de l’ANDI, chargés d'assurer tous les services nécessaires à la création, au soutien et au développement des entreprises ainsi que de la réalisation des projets.    

Il a relevé, en outre, l’importance de la création de nouvelles zones industrielles, en assurant le foncier industriel destiné à la réalisation des projets d’investissement au niveau local. 

Par ailleurs, le Conseil national de l’investissement (CNI) avait approuvé un programme national prévoyant la création de 50 nouvelles zones industrielles sur une superficie globale d’environ 12.000 hectares.

Le ministre a estimé également que la réunion gouvernement-walis se voulait "l'occasion d'évaluer la performance des autorités locales en matière de développement économique et d’identification des obstacles, et de prendre connaissance des propositions des walis".    

Pour rappel, la réunion gouvernement-walis, tenue mercredi et jeudi, sous le thème "Gouvernance décentralisée : pour une collectivité territoriale résiliente, innovante et entreprenante", porte sur l'examen de cinq axes liés essentiellement à l'approfondissement de la décentralisation, à l'attractivité du territoire, à la promotion du partenariat Public-Privé, et au service public de proximité, ainsi qu'à la modernisation des services et prestations via la numérisation. 

 

 

 

 

APS