L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Algérie-Arabie Saoudite : Rencontres entre les représentants d’entreprises des deux pays

Des représentants de plus de 100 entreprises algériennes et des responsables de 50 entreprises saoudiennes activant dans différents domaines économiques ont examiné, lors des rencontres bilatérales (B2B) tenues lundi à Alger en marge des travaux du Conseil d’affaires algéro-saoudien, les opportunités de partenariat et de coopération existantes dans les deux pays.


Ces entreprises œuvrent à nouer des relations de coopération et à relancer des partenariats dans différents domaines, dont notamment le développement agricole, l’investissement foncier, les industries chimiques, l'entrepreneuriat, la technologie verte, et les mines.

Les entreprises algériennes ont exprimé, lors de ces rencontres, leur souhait de développer des partenariats gagnant-gagnant avec leurs homologues saoudiennes, principalement dans les énergies renouvelables, les industries agroalimentaires, le marketing et la gestion touristique, le fabrication des produits médicaux, les industries de base et les industries chimiques.

Pour leur part, les entreprises saoudiennes ont exprimé leur souhait d’investir notamment dans les domaines des hydrocarbures, des mines, des engrais phosphatés, du carton, des industries agroalimentaires, de l’aviculture, de l’électroménager, des produits plastiques et du textile.

Par ailleurs, le président de la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI), Mohamed Laid Benamor a appelé à libérer le commerce et l’investissement dans les deux pays et à fournir les conditions nécessaires permettant l’aboutissement des projets portés par les hommes d’affaires des deux pays.

"Nous avons réussi à donner une forte dynamique à la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, d’autant plus que les deux pays ciblent les marchés régionaux et les pays voisins, ainsi que d’autres pays du monde".

De son côté, M. Al Abidi , président des Chambres saoudiennes, a indiqué que le renouvellement des rendez-vous bilatéraux entre les entreprises des deux pays a permis la création et le déploiement d'un grand nombre de mécanismes au service du partenariat économique que les deux parties désirent édifier.

Selon M. Al Abidi, les secteurs du commerce, d'industrie et d'investissement ,dans les deux pays, aspirent à tenir des rencontres, activer les échanges commerciaux et à relever les défis qui se posent aux différents nivaux.

L'intervenant a fait part de son vœux de voir ces rencontres directes entres les sociétés saoudiennes et algériennes aboutir à des accords qui contribuent au développement des relations économiques entre les deux pays et leur donner davantage d'élan.

Il a adressé, dans ce cadre, une invitation aux hommes d'affaires algériens pour visiter le Royaume d'Arabie Saoudite, pour rechercher des partenaires et examiner l'éventualité d'établir des partenariats avec les différentes entreprises saoudiennes.

Les rencontres bilatérales se poursuivent entre les entreprises des deux pays en vue de déterminer les intérêts, d'autant que les entreprises saoudiennes avaient fait part de leur disposition à assurer toutes les facilitations indispensables à leurs homologues algériennes, afin de mener à bien ces partenariats.

Les échanges commerciaux entre les deux pays, au cours des dix (10) premiers mois de l'année 2018 se sont élevés à 571 millions USD , soit en hausse de 77,29% , par rapport à la même période de 2017.

Au cours des dix (10) premiers mois de 2018, le volume des exportations algériennes vers l'Arabie Saoudite a atteint 3 millions USD, contre un volume de 560 millions USD d'exportations saoudiennes vers l'Algérie. Les travaux de la 12e session du Conseil d'affaires algéro-saoudien ont été tenus en marge de la visite du Prince héritier, l'Emir Mohammed Ben Salmane en Algérie.

 

 

 

 

APS