L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Benmessaoud souligne l'importance du Tourisme dans le développement économique

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelakder Benmessaoud a appelé, mardi à Alger, l'ensemble des acteurs et des partenaires du secteur à déployer davantage d'efforts afin de promouvoir l'activité touristique pour qu'elle contribue au développement économique.


"Grâce aux ateliers ouverts pour le soutien des projets d'investissement dans le but de pallier les lacunes enregistrées en termes d'hébergement, généraliser la numérisation et les TIC, de renforcer la formation, d'améliorer les prestations de services, de généraliser la décentralisation et de promouvoir l'activité artisanale conformément au plan directoire de la promotion touristique horizon 2030", a précisé M. Benmessaoud, lors d'une rencontre consacrée à l'évaluation du bilan des activités de son secteur pour l'année 2018.

Dans ce contexte, le premier responsable du secteur a estimé que les assises nationales prévues les 21 et 22 janvier "constitue une opportunité de sortir avec une batterie de recommandations susceptibles de pallier les lacunes et les dysfonctionnements enregistrés et de s'adapter avec les derniers développements".
Toutes les formules de tourisme seront activées dans ce sens avec une visions future prenant en compte les atouts naturelles et le patrimoine civilisaitionnel, culturel et historique dont recèle l'Algérie", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le ministre a rappelé que les conventions signées avec plusieurs secteurs concernés permettront "de contribuer au développement du tourisme, la valorisation des atouts de l'Algérie afin de favoriser le tourisme à la contribution au développement économique et la création des postes d'emploi permanents".

Pour sa part, le directeur général du tourisme, Mohamed Zoubir Soufian a affirmé que sur un total de 496 nouveaux projets déposés au niveau du ministère, 80 projets touristiques ont été approuvés en 2018. D'une capacité d'accueil de 7000 lits, ces 80 projets assurent 1100 nouveaux postes d'emploi.

Dans le même cadre, le DG du tourisme a fait état de 2210 projets d'investissement approuvés, garantissant une capacité d'accueil de 289.158 lits et créant 114.449 postes d'emploi.
Rappelant les facilités accordées par le gouvernement aux investisseurs pour la réalisation de leurs projets, le directeur général du tourisme a relevé, dans ce sens, "les obstacles ayant empêché la concrétisation de ces projets, citant le problème de l'obtention du financement et du foncier".

Après avoir évoqué le foncier touristique, le même responsable a fait savoir que 45 schéma directeur d'aménagement touristique ont été adoptés, voire l'existence de 156 zones d'expansion touristique au niveau national. Il a appelé à l'exploitation de ces zones dans la réalisation de projets qui profiteront au secteur.
Concernant les agences de tourisme et de voyage agréées en 2018, le même intervenant a précisé que 1994 dossiers d'ouverture d'agences touristiques ont été examinés, dont 1537 nouvelles demandes, outre le reclassement de 1368 hôtels touristiques.     
Plus de deux millions étrangers ont visité l'Algérie l'année dernière, soit une hausse de 18 % par rapport à l'année 2017, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le directeur général de l'artisanat, Benali Amcha a, quant à lui, mis en avant la réalisation de 519.482 activités artisanales durant 2018, mettant l'accent sur l'importance du renforcement de la formation qualifiée en faveur des artisans.
A cette occasion, M. Benmessaoud a instruit les directeurs du tourisme et de l'artisanat au niveau des wilayas en vue de "pallier les lacunes notamment en matière de services et de structures d'hébergement aux fins d'encourager le tourisme interne notamment au Sud du pays et de promouvoir  la destination touristique algérienne à l'étranger".

 

 

 

 

APS