L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Ouargla : Extension de près de 50% de la superficie dédiée à la céréaliculture

Les superficies dédiées à la céréaliculture ont connu une extension de près de 50 % cette saison, par comparaison à la saison écoulée (2017/2018), a-t-on appris mercredi auprès de la direction des Services agricoles (DSA).


Les surfaces céréalières (blé dur et tendre, orge et avoine), irriguées sous pivot, sont ainsi passés de 2.700 à 4500 hectares, a précisé à l’APS le chargé de cette filière à la DSA, Mohamed Laâzri.

Plusieurs facteurs ont contribué au développement de ce genre cultural, concentré dans les communes de Hassi-Messaoud (zone de Gassi-Touil), N’goussa (Sahn) et Hassi-Benabdallah, notamment les facilitations accordées par le biais de la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) à travers le guichet unique, a-t-il ajouté.

L’intérêt porté ces dernières années à la filière par les agriculteurs, l’attribution de terres dans le cadre de la concession et l’accompagnement et soutien de l’Etat, expliquent aussi cette relance de la céréaliculture dans la wilaya d’Ouargla.

L’abondance de la ressource hydrique (souterraine), notamment à Gassi-Touil, une zone prometteuse pour le développement de grandes cultures, a favorisé aussi cette tendance.

La campagne des labours-semailles, lancée en octobre dernier, a touché jusqu’ici 3.010 ha, dont 2.229 ha de blé dur, 355 ha de blé tendre, 299 ha d’orge et 127 ha d’avoine, selon les services agricoles.

Les services agricoles tablent cette année sur une prévision de récolte de 100.000 quintaux de céréales, avec un rendement moyen de 35 Qx/ha, soit quelques 15.000 quintaux de plus que l’an dernier.

 

 

 

 

APS