L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Coopération algéro-allemande: formations pour la mise à niveau des CET

Une quinzaine de responsables au sein des institutions nationales intervenant dans la gestion des déchets, suivront prochainement une formation au niveau du CET de Hassi Bounif (Oran) dans le cadre d’un projet de coopération algéro-allemande.


Cette formation vise à optimiser le fonctionnement des centres d’enfouissement au niveau national, ont indiqué les organisateurs et viendra clôturer un cycle de formation au profit de cadres d’institutions et organismes intervenant dans la gestion des déchets, les centres d’enfouissement techniques (CET) notamment.

Le cycle de formation a été enclenché au début de l’année dans le cadre du projet de coopération bilatéral intitulé "Gestion des déchets et économie circulaire", a expliqué Mme Chellal, directrice de l’EPIC CET Oran. Il s’agit d’un projet de coopération entre le ministère de l’environnement et des énergies renouvelables et de l’agence allemande de coopération GIZ.  Le CET de Hassi Bounif a été sélectionné comme site pilote, a précisé la même responsable.

La formation, prévue au mois de septembre prochain, réunira des responsables des institutions publiques intervenant dans la gestion des déchets, notamment les gestionnaires de CET des différentes régions du pays, a-t-elle précisé. Dans le même sillage, sept autres groupes de responsables du même profil ont été formés, depuis le début de l’année en cours. La finalité du projet étant de faire un état des lieux des CET, d’identifier les manques et les problèmes et surtout proposer des solutions pour optimiser le fonctionnement de ces derniers, a-t-on ajouté. "Beaucoup de choses peuvent être améliorées", a souligné Mme Chellal, ajoutant que la valorisation des déchets consiste un volume important de ce projet.

Pour rappel le CET de Hassi Bounif a été retenu comme site de référence national en début de l’année en cours. Un nouveau statut qui lui permet de "consolider la formation des acteurs de la gestion des déchets d'autres wilayas du pays". Le statut de référent national impulse ainsi le CET de Hassi Bounif dans une nouvelle dynamique pour la diffusion des bonnes pratiques de gestion, notamment par la tenue de sessions de formation au profit des cadres des différentes EPIC dédiées au traitement des déchets. Le choix de ce site constitue un indicateur de son fonctionnement efficace et de la qualité de la coopération nouée avec des partenaires majeurs du secteur à l'instar de l'Agence nationale des déchets (AND).

 

 

 

 

APS