L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Nécessité d’une coopération énergétique mondiale pour la stabilité durable du marché

Le secrétaire général de l'OPEP, Mohammad Sanusi Barkindo, a souligné lundi l'importance de la coopération énergétique mondiale pour favoriser la stabilité durable du marché pétrolier.


Lors d’une rencontre tenue lundi par vidéoconférence avec ministre de l'Energie du Brésil, Bento Albuquerque , M.Barkindo a souligné "l'importance de la coopération énergétique mondiale pour favoriser la stabilité durable du marché pétrolier et a invité le Brésil à adhérer à la Déclaration de coopération (DOC) et à la Charte de coopération à plus long terme", a précisé l’Opep dans un communiqué publié sur son site web.

A cette occasion, il a souligné que "le Brésil est un acteur énergétique clé sur le continent, non seulement en tant que producteur de pétrole et de gaz, mais en tant que consommateur d'énergie".

Les deux hommes ont discuté de l'évolution récente du marché pétrolier et des décisions importantes prises lors des récentes réunions Opep et non Opep , ainsi que les résultats de la réunion des ministres de l'énergie du G20.

Rappelant, les décisions prises par les membres de la Déclaration de coopération lors des réunions ministérielles tenues en avril et juin 2020, il a déclaré qu"en avril, l'Opep et ses partenaires du DoC ont répondu avec courage à cette crise (pandémie de COVID-19) avec un accord historique sur le plus grand et le plus long ajustement volontaire de la production de l'histoire’’.

Ces efforts productifs se sont poursuivis en juin lors de la 11e réunion ministérielle de l'OPEP et non-OPEP, a expliqué le Sg de l’Organisation, notant que "cela a réaffirmé l'engagement ferme des producteurs du DoC pour aider à accélérer l'équilibrage du marché mondial du pétrole à l'appui de l'économie mondiale".

"Cette action décisive de l'OPEP , associée à des ajustements volontaires et non volontaires supplémentaires par d'autres producteurs mondiaux, contribue à rétablir l'équilibre sur le marché", a ajouté M. Barkindo.

Le Sg de l’Organisation note que les décisions ont redonné confiance à l'industrie mais souligne la nécessité de rester vigilant.

"Nous devons continuer à maintenir notre élan alors que nous cherchons à faire face à une contraction prévue de la demande mondiale de pétrole d'environ 9 millions de barils par jour pour 2020", a-t-il déclaré.

Pour sa part, le ministre brésilien a exprimé son intérêt pour le renforcement du dialogue et de la coopération avec l'Opep.

 

 

 

 

APS