L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Constantine : Plus de 50 exposants au 1er salon national de l’artisanat

 Constantine : Plus de 50 exposants au 1er salon national de l’artisanat Cinquante-sept (57) exposants ont pris part au premier salon national de l’artisanat, ouvert dimanche à Constantine à l’initiative de l’association locale El Kalâa, marqué par une affluence remarquable des visiteurs venus admirer le savoir faire ancestral.


Devant se poursuivre jusqu’au 14 janvier prochain, le salon, organisé au niveau des allées Benboulaïd au centre ville, expose dans ses différents  stands des produits artisanaux dont la poterie, les habits traditionnels, les ornements, le miel et le savon traditionnel notamment.

S’exprimant en marge de cette manifestation, ouverte en présence des autorités locales, le directeur du tourisme et de l’artisanat, Nourreddine  Bounafaâ, a insisté sur l’importance de multiplier ce genre d’évènements pour "promouvoir le produit artisanal national" et permettre, a-t-il dit, aux artisans de commercialiser leurs produits et dynamiser les activités commerciales liées à l’artisanat.

 Il a également ajouté que la direction du secteur £uvre à accompagner les artisans et à leur assurer "une visibilité" à travers l’organisation de ce  genre de salon, indiquant que ce rendez-vous dédié à l’artisanat coïncide avec le nouvel an amazigh et célèbre "Yennayer" avec ses dimensions  culturel et patrimonial.

De son côté, le directeur de la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM), Nasreddine Benarab, a indiqué que la wilaya de Constantine compte  plus de 16.000 artisans actifs, dont 29 % d’entre eux versés dans l’artisanat.

Pour Abdenasser Hanafi, un des exposants, et artisan spécialisé dans la fabrication de la gass’âa (terrine) en bois et la poterie de la wilaya de  Bejaia, ce rendez-vous est "une opportunité pour dévoiler un art ancestral" dont il est épris et qu’il exerce depuis 20 ans.

Plusieurs artisans des wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa, Alger, Boumerdès, Mostaganem, Tlemcen et Ghardaïa sont présents au salon national de  l’artisanat de l’antique Cirta.

 

 

 

 

APS