L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

"Djazagro" : Près de 700 exposants prennent part à la 16è édition

Près de 700 opérateurs économiques nationaux et étrangers prennent part au 16ème Salon international de la production agroalimentaire (Djazagro) inauguré par les ministres de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi et du Commerce Said  Djellab lundi après-midi au Palais des expositions d'Alger.


Parmi ces 700 operateurs exposants, plus de 170 sont des opérateurs producteurs algériens.   

Le coup d'envoi de cette édition a été donné par les deux ministres, qui ont visité plusieurs stands à travers l'ensemble des pavillons qu'occupe cette manifestation économique.

Cette édition se déroulera du 9 au 12 avril du mois en cours, plus de 21.000 visiteurs professionnels sont attendus, ont indiqué les organisateurs. 

"Parmi les stands visités, on compte 170 opérateurs producteurs algériens", a indiqué M. Djellab lors d'un point de presse tenu à l'issue de cette visite, en ajoutant que le taux d'integration de leurs produits dépassent actuellement les 60%. 

Le ministre du Commerce a de même estimé que cette production nationale est de "qualité" alors qu'il y a deux ou trois ans, ces produits étaient "importés".

"Il y a un engouement vers l'investissement et vers l'augmentation des capacités de production pour le marché local. Des opérateurs présents dans ce salon sont déjà exportateurs et ils possèdent des potentiels à augmenter leurs exportations vers d'autres pays", a-t-il indiqué.

Et d'ajouter, " nous sommes là autant que pouvoirs publics pour encourager ces opérateurs locaux ".

Au ministère du Commerce, a-t-il poursuivi , "nous avons mis en place la commission des sauvegardes qui est en train de travailler par filière et la plupart des opérateurs présents nous les avons déjà réunis pour entendre leurs préoccupations et leurs perspectives.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a estimé que l'évènement est "très réussi" au vu du nombre d'exposants qui y participent.

Présence d'opérateurs producteurs de 34 pays

En outre il a indiqué que des opérateurs économiques venant de 34 pays exposent au salon Djazagro pour cette 16ème édition.

Selon lui, les 170 opérateurs producteurs nationaux présents au salon relèvent des domaines de la fabrication des équipements de base pour l'industrie agroalimentaire ou de l'industrie de transformation des produits agricoles.

Il a, à cet effet, valorisé les efforts qu'ils fournissent pour être à la hauteur du développement des outils et les mécanismes de production appliqués à travers le monde, dans le but d'améliorer la qualité du produit national.

Aujourd'hui en Algérie, a assuré M. Bouazgui, un surplus de production est dégagé, ce qui confronte le pays à l'importance de développer les équipements les plus adéquats de transformation des produits agricoles.

D'autre part, M. Bouazghi a souligné que ce salon est une occasion pour les opérateurs économiques nationaux d'une part et étrangers d'autre part d'échanger les expériences et d'examiner les pistes de partenariat pour profiter de la modernisation enregistrée dans ce domaine a travres le monde au service du développement économique.

Ceci contribuera de même, selon ses termes, au renforcement de la sécurité alimentaire dans le pays qui demeure "une des priorité de la souveraineté nationale". 

Par ailleurs, M. Bouazghi a relevé que parmi les stands visités, "quelques produits (algériens) sont devenus compétitifs sur les marché mondiaux".  

"Ceci conforte la détermination du ministère à oeuvrer sur tous les plans, notamment dans l'amélioration du produit agricole et sa diversification, l'accompagnement de l'ensemble des initiatives portant sur la réalisation de projets dans le domaine de l'industrie de transformation, la mise en place de lois pour faciliter l'investissement dans l'industrie transformatrice et aussi l'exportation des produits issus de cette conjugaison entre les deux secteurs, l'agriculture et l'industrie agroalimentaire', a-t-il souligné. 

En réponse à une question concernant l'encadrement et le contrôle des prix des produits alimentaires sur le marché à l'approche du mois de Ramadhan, le ministre du Commerce a déclaré qu'en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, "nous sommes en train de se préparer pour le mois de Ramadhan afin qu'il y ait un approvisionnement régulier du marché de et assurer une offre abondante".

Djellab a aussi souligné que des réformes économiques sont en cours depuis plus de 15 ans et qu'actuellement, le gouvernement entame des réformes développées dites de "deuxième génération".

" Nous sommes en train d'approfondir les réformes et instaurer les mécanismes visant la protection de la production nationale (...) compatibles avec la pratique internationale", a-t-il ajouté.    

A noter que durant le salon,  plusieurs rendez-vous seront proposés aux exposants et aux visiteurs, dont  une démonstration de "la Boulangerie de Demain" qui consiste en une véritable boulangerie industrielle en fonctionnement qui sera de nouveau au rendez-vous dans le pavillon central.

De même, la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) organisera mardi en marge de cet évènement, les invest & export business meetings.

Il s'agit d'une série de conférences didiées aux différents thèmes liés à la filière de la production agroalimentaire.

 

 

 

 

APS