L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Salon international du transport et de la logistique à Alger

Le Salon international du transport et de la logistique (Logistical 2018), qui se tient du 26 au 29 novembre courant à Alger, a été inauguré lundi par le ministre du Commerce, Said Djellab.


Lors de sa visite dans les différents stands, le ministre a appelé les différents exposants à faciliter l'acte d'exporter à travers l'apport des différents modes de transport de marchandises et de logistique.

A ce titre, il a insisté auprès des représentants des sociétés de transports routier, maritime et ferroviaire ainsi que des autres opérateurs concernés à agir pour contribuer dans la promotion des exportations du pays à travers la réduction des coûts et des délais à l'export dans un cadre concurrentiel.

Au niveau du stand d'Air Algérie, il s'est ainsi enquis du devenir de la convention-cadre portant sur le transport par voie aérienne de marchandises destinées à l'export, signée il y a une semaine entre son ministère et la  filiale Cargo (fret) de cette compagnie nationale aérienne.

A ce sujet, le directeur général de cette filiale, Yahia Hasnaoui, a assuré de l'établissement de contacts entre la compagnie aérienne et des opérateurs économiques dans le cadre d'opérations d'exportations hebdomadaires de marchandises vers Nouakchott (Mauritanie).

Il a également précisé que des contacts ont été établis avec des importateurs algériens de produits halieutiques mauritaniens afin de rentabiliser ces vols à leurs retours à Alger.

Il a également fait savoir que les exportations de fruits et légumes à travers cette filiale Cargo ont augmenté de 20% par rapport à l'année 2017.

Concernant le transport ferroviaire, le représentant de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), Abdelouahab Aktouche, a indiqué que l'ensemble des ports nationaux de fret maritime sont raccordés à la voie ferrée pour faciliter le transit de marchandises lors de l'opération d'export.

Il a également indiqué que la SNTF, via ses filiales, développe des bases logistiques à l'intérieur du pays pour renforcer le réseau logistique dans le cadre de la politique nationale d'aménagement du territoire.

Pour ce qui concerne le transport maritime, M. Djellab a fait part de la nécessité pour la Compagnie algérienne de transport maritime CNAN Nord d'intégrer pleinement la politique nationale d'export hors hydrocarbures, et ce, suite à la signature d'une convention dans ce sens entre le ministère et cette compagnie maritime.

"Nous voulons que la CNAN soit notre opérateur central pour l'export" en matière de transport, a-t-il souhaité.

Concernant les infrastructures portuaires, les représentants de différents ports (Skikda, Béjaia, Djendjen, Oran...) ont fait une présentation succincte des liaisons de leurs structures avec le réseau routier et ferroviaire du pays pour l'optimisation de l'acte d'exportation.

Ainsi, le représentant du port de Skikda a indiqué que cette structure constitue un point de passage de produits agricoles, électroménagers et de dérivés de l'industrie pétrolière vers l'Europe essentiellement.

Il a également soutenu qu'une filiale de ce port, dédiée à l'aspect logistique, accompagne les exportateurs avec des incitations tarifaires, à partir du dépôt de la marchandise jusqu'à son embarquement.

Quant au représentant du port de Béjaia, il indiqué que cette structure voit transiter différents produits dont les céréales et le bois.

Le même responsable a en outre expliqué que des formations sont réalisées au profit des opérateurs économiques locaux pour les informer des possibilités d'export multimodal.

  1. Djellab a pour sa part appelé les représentants des ports de fret maritime à densifier leurs connexions avec les zones industrielles du pays.

Pour rappel, le salon Logistical 2018 est organisé par la Chambre  algérienne de commerce et d'industrie (CACI) sous le thème "Gestion des coûts logistiques, compétitivités et performance".

A travers près d'une soixantaine d'exposants, les secteurs d'activité concernés par ce salon comprennent les administrations et pouvoirs publics, le transport de marchandises, les auxiliaires de transport, les métiers logistiques et les infrastructures spécifiques à la logistique.

 

 

 

 

APS