L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Guitouni jeudi à Houston au forum de l'énergie algéro-américain

Guitouni jeudi à Houston au forum de l'énergie algéro-américain

Les travaux du Forum de l'énergie algéro-américain, auxquels prendra part, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, débuteront jeudi prochain à Houston (Texas), a indiqué le ministère dans un communiqué.


Organisé les 7 et 8 mars prochain, par le Conseil des affaires algéro-américain et la Chambre de commerce bilatérale américano-arabe, avec le soutien de l'ambassade d'Algérie à Washington, ce forum vise à faire connaître les différentes opportunités qu’offre le marché algérien, ses atouts et son potentiel, notamment dans les domaines de l’énergie et des hydrocarbures, a précisé la même source.

Pour rappel, les investissements des compagnies pétrolières américaines, très présentes en Algérie, ont enregistré une baisse significative ces dernières années, reculant à 100 millions de dollars en 2015, après avoir atteint 600 millions de dollars en 2010, selon des chiffres déjà communiqués par le ministère de l’Energie lors d’une édition précédente du Forum.

Une cinquantaine de compagnies américaines activent sur le marché algérien des hydrocarbures, certaines dans le secteur des services et d'autres dans l'exploration et la production.

L’édition 2019 du Forum algéro-américain sur l’énergie se tiendra jeudi et vendredi prochains à Houston (Texas) sous le signe du renforcement des relations énergétiques entre les deux pays.

La rencontre sera axée cette année sur les possibilités d’accroitre le partenariat énergétique entre l’Algérie et les Etats-Unis et de renforcer leurs liens commerciaux dans ce secteur stratégique, a indiqué Smail Chikhoune, président du Conseil d’affaires algéro-américain (USABC).

Organisée par USABC avec le soutien de l’ambassade d’Algérie à Washington, l’édition de cette année verra la participation de plusieurs responsables du secteur de l’énergie des deux pays.

Les organisateurs annoncent la participation du ministre de l’énergie, Mustapha Guitouni et des PDG des groupes Sonatrach et Sonelgaz, Abdelmoumen Ould kaddour et Mohamed Arkab.

La délégation algérienne comprendra également des responsables du secteur de l’énergie, comme le PDG d’Alnaft, Arezki Hocini, les vice -présidents de Sonatrach et les PDG de l’ENSP, l’ENTP, et l’ENAFOR.

Coté américain, il y aura la participation du sous-secrétaire adjoint à l’énergie chargé du pétrole et du gaz au département de l’Energie américain, Shawn Bennet, des responsables du département d’Etat en charge de l’énergie et de plusieurs compagnies pétrolières américaines, à l’instar de la major pétrolière ExxonMobil, Anadarko et Air Products, a fait savoir M. Chikhoune.

L’édition de cette année sera aussi l’occasion pour exposer le fort potentiel de l’Algérie dans le domaine des hydrocarbures et de plaider pour la relance de l’investissement énergétique américain en baisse depuis 2010.

A cet effet, les organisateurs ont prévu des présentations variées sur la stratégie de développement de la Sonatrach, ainsi que sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures et les potentiels offshore, solaire et renouvelable de l'Algérie.

Les investissements des compagnies pétrolières américaines, dont la présence est notoire en Algérie, ont enregistré une baisse significative ces dernières années, reculant à 100 millions de dollars en 2015 après avoir atteint 600 millions de dollars en 2010, selon des chiffres déjà communiqués par le ministère de l’Energie lors d’une édition précédente du Forum.

En parallèle, le Boom du gaz et du pétrole de schiste aux Etats-Unis a lourdement pesé sur les exportations algériennes vers ce pays.

Grand partenaire énergétique de l’Algérie, les Etats-Unis sont présents dans le pays à travers une cinquantaine de compagnies pétrolières opérant essentiellement dans l’exploration et la production de brut telles qu’Anadarko, plus grand producteur de pétrole en Algérie parmi les partenaires de Sonatrach, BP-Amoco, Shclumberger, Amerada Hess et Haliburton.

ExxonMobil, premier groupe pétrolier américain, longtemps classé comme la plus grande capitalisation boursière mondiale est en discussion avec le groupe Sonatrach pour la création d’une joint-venture dans l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures.

Les deux groupes devraient poursuivre leurs discussions à Houston à l’occasion de ce Forum.

 

 

 

 

APS