L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

Oran : Le ministre de l’énergie inaugure la 9ème édition de l’exposition NAPEC 2019

Le ministre de l'énergie, Mustapha Guitouni, a inauguré, dimanche à Oran, la 9ème édition de l'exposition du Salon international sur l'industrie pétrolière et gazière en Afrique du Nord (NAPEC 2019), à laquelle prennent part 570 exposants nationaux et étrangers.


En visitant les différents stands de l’exposition, le ministre a appelé les grandes compagnies à se rapprocher des jeunes universitaires et à les encourager dans la réalisation de leurs projets ambitieux.

"Les jeunes universitaires que j’ai rencontré lors de ce salon ont des idées extraordinaires et des projets très porteurs. Il faut vous rapprocher d’eux, les écouter et même s’il faut financer leurs projets, il faut le faire", s’est adressé le ministre aux responsables des grandes compagnies, Sonatrach et Sonelgaz entre autres.

"Il existe des fonds pour l’encouragement de l’innovation dans les entreprises nationales mais les jeunes ne savent pas, d’où l’intérêt de se rapprocher d’eux", a encore ajouté le ministre estimant que "l’investissement dans le savoir-faire des jeunes donnera inexorablement ses fruits".

Venus de 40 pays, les participants représentent tous les secteurs en lien direct ou indirect avec l'industrie pétrolière et gazière. Ce salon constitue pour eux une opportunité afin d’exposer leurs produits, faire découvrir leurs nouvelles inventions, promouvoir les nouvelles solutions, mais aussi rechercher des partenariats et du savoir-faire dans l'industrie des hydrocarbures et de tous ses segments.

La participation algérienne est en force, relève-t-on. On constate la présence de plusieurs grandes compagnies nationales à cette édition, à l’image des groupes Sontarach et Sonelgaz et de Cosider.

Total, Anadarko, Halliburton, Petrofac sont parmi les compagnies internationales présentes à la 9 l'exposition NAPEC 2019.

Le salon a réservé un grand espace aux pays d’Afrique du Nord pour exposer leurs potentiels et les opportunités d'investissement, à l'instar de l'Entreprise tunisienne d'activités pétrolières (ETAP), de la Compagnie pétrolière National libyenne Oil Corporation (NOC) et de la société mauritanienne des hydrocarbures.

Les organisateurs soulignent que NAPEC 2019 se tient dans un contexte de débats sur la stratégie de transition énergétique 2030, lancée par les pouvoirs publics et marqué par une ferme volonté politique d'aller vers une diversification de l'activité pétrolière et parapétrolière.

Le salon réunit à Oran d'importants décideurs de l’énergie, ceux-là même auxquels Mustapha Guitouni avait fait appel, à Milan en 2018, pour investir dans l'amont pétrolier et gazier ainsi que dans le domaine de la pétrochimie et les industries de transformation.

La nouveauté de cette édition s'intitule "NAPEC Young Professional edition" qui vise à faire connaître, développer et soutenir les futurs dirigeants de l'industrie afin de faciliter l'intégration des jeunes professionnels dans le secteurs des hydrocarbures et de l'énergie en Afrique du Nord.

Des stands ont été consacrés pour les étudiants des différentes universités et écoles supérieures du pays pour exposer leurs projets de recherches en lien avec le pétrole et le gaz et leurs différentes installations.

Le salon prendra fin mercredi. Les organisateurs s'attendent à plus de 28.000 visiteurs qui viendront découvrir les nouveautés technologiques et les dernières innovations dans le secteur énergétique.

 

 

 

 

APS