L'emploi est notre défi, l'investissement et le patriotisme, sont la solution.

BAD : Un séminaire virtuel sur la politiques agricoles face au coronavirus

BAD: un séminaire virtuel sur la politiques agricoles face au coronavirus

L'Institut africain de développement de la Banque africaine de développement organise les 18 et 19 mai courant un séminaire virtuel sur les réponses en matière de politiques agricoles face à la pandémie de Covid-19 en Afrique, a indiqué l’Institution financière africaine sur son site web.


"L'Institut africain de développement (ADI), le Groupe de la banque africaine de développement en collaboration avec l'Association africaine des économistes agricoles (AAAE), organise le lundi 18 mai et le mardi 19 mai un séminaire virtuel sur les réponses en matière de politiques agricoles face à la pandémie de Covid-19 en Afrique. Il s’agit de la deuxième rencontre organisée par la Communauté mondiale de pratique (G-CoP) de l’ADI", précise la même source.

Ce séminaire à distance aura pour thème "renforcer la résilience des systèmes alimentaires et des chaînes de valeur agricoles : les réponses en matière de politiques agricoles face au Covid-19 en Afrique", selon le communiqué de la BAD .Les participants constitués d’anciens ministres de l’Agriculture, des Finances, des experts et des praticiens des politiques agricoles, examineront ‘’l’impact du Covid-19 sur les systèmes agroalimentaires en Afrique’’, selon l’Institution africaine.

Ils effectueront un recensement des choix politiques fondés sur des éléments probants susceptibles d’aider le continent à créer des systèmes alimentaires et des chaînes de valeur plus résilients et plus performants.

Le forum analysera également les implications d’autres problèmes permanents comme le changement climatique, la pénurie d’eau, les pertes post-récolte et le faible degré de développement des marchés agricoles.Cette rencontre à distance verra la participation des intervenants appartenant à des banques de développement multilatérales sœurs, à l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires

(IFPRI), à l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), à des universités spécialisées dans l’agriculture ainsi qu’à des instituts et des réseaux de recherche sur les politiques agricoles .

 

 

 

 

APS